accessibilit-aller au menu-aller au contenu-plan du site

Mag plus

Le sculpteur Pompon illumine toujours Saulieu

François Pompon (1855-1933) est un important sculpteur animalier. Sa tombe se trouve dans le cimetière de Saulieu, sa ville natale.

Né à Saulieu, François Pompon a d’abord été apprenti tailleur de pierre chez un marbrier de Dijon. Il travaille alors pour d’importants sculpteurs, dont Dampt, Mercié, Rouillard, Falguière, Rodin et Camille Claudel.
A partir de 1905, il débarrasse ses représentations animales de l’accessoire, du superflu. Du lisse ! Et quand l’Ours fut présenté au Salon d’Automne de 1922, Pompon devint résolument un sculpteur différent. Si le Musée d’Orsay et le Musée des Beaux-Arts de Dijon présentent aussi ses oeuvres, la plus fabuleuse des collections est celle qui se trouve à Saulieu, dans sa ville et dans son musée.
Ce dernier est installé dans un hôtel particulier du XVIIème siècle, attenant à la Basilique Saint-Andoche. En 1932, Pompon va choisir une salle pour ses œuvres. Hélas, il en profitera peu, puisqu’il disparaît le 6 mai 1933. Sans postérité, il lègue ses trois cents œuvres à la France. Beaucoup se trouvent à Saulieu. L’association François Pompon a été fondée par Léone Pia-Lachapelle qui l’a présidée jusqu’en 1997. Son nouveau président, Cyril Brule explique : « elle a pour but d’entretenir le souvenir du sculpteur de compléter et d’enrichir la documentation le concernant et de tisser des liens entre tous ceux qui se passionnent pour son œuvre ». L’association tisse également des liens en France et à l’étranger. La mémoire et les actions de Léone Pia-Lachapelle sont ainsi passées à la postérité.

L’Ours de Pompon au Musée d’Orsay. ©DR

retour au Mag Plus